Créer un site internet

NOTRE DAME DE LAVEYSSIERE

LAVEYSSIERE

Située dans la vallée de l'Eyraud, Laveyssière a été intégrée dans la commune nouvelle d'Eyraud-Crempse-Maurens ; à proximité immédiate de la fontaine le sanctuaire Notre Dame de la Nativité dépendant de la Paroisse Saint Jacques en Bergeracois.

SANCTUAIRE NOTRE DAME DE LA NATIVITE

L'origine du nom a d'abord été attribuée au latin vacca (vache) car selon une légende, un bouvier aurait découvert une statue de la Vierge, à la fontaine située devant l'église, alors qu'une bête de son troupeau aurait montré la statue de son sabot, ou d'après une autre version, qu'une vache aveugle serait venue chercher la guérison à cette fontaine. En fait, le nom est dérivé de l'occitan vaissa correspondant au noisetier et vaissièra « terrain où poussent ces arbres » pour certains Laveyssière est un vieux mot latin qui signifie « lieu de vasières » (où l’on se baigne, se lave).

La première mention écrite connue du lieu figure dans un pouillé du xiiie siècle et se réfère à son église datant du XIIème siècle, sous la forme Capella de Vaischa. Le nom du lieu évolue en « Vaycha » en l'an 1400 puis, en « Vexière » au xvie siècle, puis en La Vayssière au XIXe siècle.

 Elle prit le nom de Sainte Marie de l’Eyraud et au XIVème Notre Dame de l’Eyraud. Le sanctuaire fait l’objet d’un pèlerinage annuel tourné vers la Vierge Marie.

Sur la carte de Cassini représentant la France entre 1756 et 1789, le village est identifié sous le nom de la Vailsiere.

En occitan, la commune porte le nom de La Vaissièra.

L'EGLISE NOTRE DAME DE LA NATIVITE

Elle était jadis la chapelle du prieuré des moines templiers qui l'ont érigée. Ils accueillaient et soignaient les pèlerins se rendant à Saint Jacques de Compostelle (Le bâtiment principal, aujourd'hui abritant la mairie)
L'église
Notre-Dame-de-la-Nativité, située en plein bourg de Laveyssière, consiste en un édifice monastique, offrant dans ses murs de droite et de gauche des accès, maintenant fermés, à un cloitre et des corps de logis. En avant de sa façade, elle porte une pierre tombale sculptée, et ses abords furent pourvus de grottes aménagées jadis en celliers et refuges. Une arcade à auvent, tenant lieu de tourelle, encage la cloche, au-dessus de l'ouverture principale, de style roman.

Le cimetière, très ancien, est attenant à l’église Notre-Dame-de-la-Nativité.

LA SANTISSIMA BAMBINA

La statue se trouve dans l'église depuis le milieu du XIXe siècle. Elle remplace la Madone primitive, disparue, qui était une Vierge Mère, tenant son fils dans les bras. La Santissima Bambina fut bénite le 8 septembre 1897 par l'archiprêtre de Bergerac. Elle est la copie de l'original (qui se trouve à Milan) et fut offerte par M. de Rivasson dont la famille fit confectionner les vitraux et édifier la construction au-dessus de la fontaine.

LA FONTAINE

Elle est située près du sanctuaire. Les pèlerins viennent y puiser l’eau afin d’obtenir des grâces et remercier pour celles reçues. Cette eau est réputée pour guérir toutes sortes de maladies et particulièrement les rhumatismes.

On la surnomme même « Le Petit Lourdes »

La présence de cette fontaine près de la chapelle permet de penser qu’un lieu de culte très ancien (celtique sans doute) a précédé l’actuel.

La source « miraculeuse », est située sous un édicule de pierre surmonté d’une vierge en fonte, construit au sein de la commune. A partir du Moyen Âge, c’est un lieu de pèlerinage très fréquenté. Il y a un siècle, on remplace le culte de la Vierge mère par celui de la Vierge enfant, la Sanctissima Bambina.

L’eau est omniprésente dans la commune. De nombreuses sources se déversent dans le ruisseau l’Eyraud. Quelques canaux traversent le village, ils alimentaient autrefois trois moulins

Laveyssière (24)

Saint protecteur: 

Notre Dame

Propriétés de guérisons: 

Rhumatismes

Diverses maladies

Lv1
Lv2
Lv

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire