Vivre à Eyraud-Crempse-Maurens

 

 

Contournement de Beynac-Lettre arrivée en mairie

Cher.es collègues, 

  

La commune que j’ai l’honneur d’administrer depuis le printemps dernier est en passe de devenir le symbole de la ruralité que l’on sacrifie sur l’autel d’intérêts privés. 

  

Le contournement de Beynac n’est pas une lubie. Il s’agit au contraire d’un projet reconnu d’utilité publique, d’un aménagement vital pour notre commune et pour le Périgord. Démolir les travaux entrepris constituerait une aberration non seulement écologique, mais aussi financière et démocratique. 

  

Parce qu’une poignée de châtelains, résidents secondaires de la vallée de la Dordogne, s’opposent à tout progrès, la population devrait continuer, à longueur d’année, de subir la pollution des gaz d’échappement, les affres d’un trafic inadapté à la traverse du bourg et de vivre avec le risque permanent d’accidents potentiellement dramatiques… 

  

Dimanche 13 septembre, à 9h30, l’association « J’aime Beynac et sa vallée » et la municipalité de Beynac organisent un grand rassemblement républicain, au cœur du bourg, afin de réaffirmer leur volonté de voir triompher le bon sens et l’intérêt général. 

  

Je vous remercie de vos témoignages de solidarité et j’espère vivement que vous serez présent.e.s à nos côtés, avec vos élus et vos administrés, pour dire non à l’injustice qui frappe notre village et, au-delà, tout un territoire, car les autres déviations qui sont en cours d'études comme Bourdeilles, Bergerac - Couze, Sarlat, Campagne……etc   ont déjà (ou auront) les  mêmes problèmes et, la Dordogne est condamnée à l'immobilisme.   Quel bel avenir !!!!! 

  

Bien cordialement à vous, 

  

Serge PARRE 

Maire de Beynac-et-Cazenac 

Cher.es collègues, 

  

La commune que j’ai l’honneur d’administrer depuis le printemps dernier est en passe de devenir le symbole de la ruralité que l’on sacrifie sur l’autel d’intérêts privés. 

  

Le contournement de Beynac n’est pas une lubie. Il s’agit au contraire d’un projet reconnu d’utilité publique, d’un aménagement vital pour notre commune et pour le Périgord. Démolir les travaux entrepris constituerait une aberration non seulement écologique, mais aussi financière et démocratique. 

  

Parce qu’une poignée de châtelains, résidents secondaires de la vallée de la Dordogne, s’opposent à tout progrès, la population devrait continuer, à longueur d’année, de subir la pollution des gaz d’échappement, les affres d’un trafic inadapté à la traverse du bourg et de vivre avec le risque permanent d’accidents potentiellement dramatiques… 

  

Dimanche 13 septembre, à 9h30, l’association « J’aime Beynac et sa vallée » et la municipalité de Beynac organisent un grand rassemblement républicain, au cœur du bourg, afin de réaffirmer leur volonté de voir triompher le bon sens et l’intérêt général. 

  

Je vous remercie de vos témoignages de solidarité et j’espère vivement que vous serez présent.e.s à nos côtés, avec vos élus et vos administrés, pour dire non à l’injustice qui frappe notre village et, au-delà, tout un territoire, car les autres déviations qui sont en cours d'études comme Bourdeilles, Bergerac - Couze, Sarlat, Campagne……etc   ont déjà (ou auront) les  mêmes problèmes et, la Dordogne est condamnée à l'immobilisme.   Quel bel avenir !!!!! 

  

Bien cordialement à vous, 

  

Serge PARRE 

Maire de Beynac-et-Cazenac 

Cher.es collègues, 

  

La commune que j’ai l’honneur d’administrer depuis le printemps dernier est en passe de devenir le symbole de la ruralité que l’on sacrifie sur l’autel d’intérêts privés. 

  

Le contournement de Beynac n’est pas une lubie. Il s’agit au contraire d’un projet reconnu d’utilité publique, d’un aménagement vital pour notre commune et pour le Périgord. Démolir les travaux entrepris constituerait une aberration non seulement écologique, mais aussi financière et démocratique. 

  

Parce qu’une poignée de châtelains, résidents secondaires de la vallée de la Dordogne, s’opposent à tout progrès, la population devrait continuer, à longueur d’année, de subir la pollution des gaz d’échappement, les affres d’un trafic inadapté à la traverse du bourg et de vivre avec le risque permanent d’accidents potentiellement dramatiques… 

  

Dimanche 13 septembre, à 9h30, l’association « J’aime Beynac et sa vallée » et la municipalité de Beynac organisent un grand rassemblement républicain, au cœur du bourg, afin de réaffirmer leur volonté de voir triompher le bon sens et l’intérêt général. 

  

Je vous remercie de vos témoignages de solidarité et j’espère vivement que vous serez présent.e.s à nos côtés, avec vos élus et vos administrés, pour dire non à l’injustice qui frappe notre village et, au-delà, tout un territoire, car les autres déviations qui sont en cours d'études comme Bourdeilles, Bergerac - Couze, Sarlat, Campagne……etc   ont déjà (ou auront) les  mêmes problèmes et, la Dordogne est condamnée à l'immobilisme.   Quel bel avenir !!!!! 

  

Bien cordialement à vous, 

  

Serge PARRE 

Maire de Beynac-et-Cazenac 

Cher.es collègues, 

  

La commune que j’ai l’honneur d’administrer depuis le printemps dernier est en passe de devenir le symbole de la ruralité que l’on sacrifie sur l’autel d’intérêts privés. 

  

Le contournement de Beynac n’est pas une lubie. Il s’agit au contraire d’un projet reconnu d’utilité publique, d’un aménagement vital pour notre commune et pour le Périgord. Démolir les travaux entrepris constituerait une aberration non seulement écologique, mais aussi financière et démocratique. 

  

Parce qu’une poignée de châtelains, résidents secondaires de la vallée de la Dordogne, s’opposent à tout progrès, la population devrait continuer, à longueur d’année, de subir la pollution des gaz d’échappement, les affres d’un trafic inadapté à la traverse du bourg et de vivre avec le risque permanent d’accidents potentiellement dramatiques… 

  

Dimanche 13 septembre, à 9h30, l’association « J’aime Beynac et sa vallée » et la municipalité de Beynac organisent un grand rassemblement républicain, au cœur du bourg, afin de réaffirmer leur volonté de voir triompher le bon sens et l’intérêt général. 

  

Je vous remercie de vos témoignages de solidarité et j’espère vivement que vous serez présent.e.s à nos côtés, avec vos élus et vos administrés, pour dire non à l’injustice qui frappe notre village et, au-delà, tout un territoire, car les autres déviations qui sont en cours d'études comme Bourdeilles, Bergerac - Couze, Sarlat, Campagne……etc   ont déjà (ou auront) les  mêmes problèmes et, la Dordogne est condamnée à l'immobilisme.   Quel bel avenir !!!!! 

  

Bien cordialement à vous, 

  

Serge PARRE 

Maire de Beynac-et-Cazenac 

Cher.es collègues, 

  

La commune que j’ai l’honneur d’administrer depuis le printemps dernier est en passe de devenir le symbole de la ruralité que l’on sacrifie sur l’autel d’intérêts privés. 

  

Le contournement de Beynac n’est pas une lubie. Il s’agit au contraire d’un projet reconnu d’utilité publique, d’un aménagement vital pour notre commune et pour le Périgord. Démolir les travaux entrepris constituerait une aberration non seulement écologique, mais aussi financière et démocratique. 

  

Parce qu’une poignée de châtelains, résidents secondaires de la vallée de la Dordogne, s’opposent à tout progrès, la population devrait continuer, à longueur d’année, de subir la pollution des gaz d’échappement, les affres d’un trafic inadapté à la traverse du bourg et de vivre avec le risque permanent d’accidents potentiellement dramatiques… 

  

Dimanche 13 septembre, à 9h30, l’association « J’aime Beynac et sa vallée » et la municipalité de Beynac organisent un grand rassemblement républicain, au cœur du bourg, afin de réaffirmer leur volonté de voir triompher le bon sens et l’intérêt général. 

  

Je vous remercie de vos témoignages de solidarité et j’espère vivement que vous serez présent.e.s à nos côtés, avec vos élus et vos administrés, pour dire non à l’injustice qui frappe notre village et, au-delà, tout un territoire, car les autres déviations qui sont en cours d'études comme Bourdeilles, Bergerac - Couze, Sarlat, Campagne……etc   ont déjà (ou auront) les  mêmes problèmes et, la Dordogne est condamnée à l'immobilisme.   Quel bel avenir !!!!! 

  

Bien cordialement à vous, 

  

Serge PARRE 

Maire de Beynac-et-Cazenac 

Cher.es collègues, 

  

La commune que j’ai l’honneur d’administrer depuis le printemps dernier est en passe de devenir le symbole de la ruralité que l’on sacrifie sur l’autel d’intérêts privés. 

  

Le contournement de Beynac n’est pas une lubie. Il s’agit au contraire d’un projet reconnu d’utilité publique, d’un aménagement vital pour notre commune et pour le Périgord. Démolir les travaux entrepris constituerait une aberration non seulement écologique, mais aussi financière et démocratique. 

  

Parce qu’une poignée de châtelains, résidents secondaires de la vallée de la Dordogne, s’opposent à tout progrès, la population devrait continuer, à longueur d’année, de subir la pollution des gaz d’échappement, les affres d’un trafic inadapté à la traverse du bourg et de vivre avec le risque permanent d’accidents potentiellement dramatiques… 

  

Dimanche 13 septembre, à 9h30, l’association « J’aime Beynac et sa vallée » et la municipalité de Beynac organisent un grand rassemblement républicain, au cœur du bourg, afin de réaffirmer leur volonté de voir triompher le bon sens et l’intérêt général. 

  

Je vous remercie de vos témoignages de solidarité et j’espère vivement que vous serez présent.e.s à nos côtés, avec vos élus et vos administrés, pour dire non à l’injustice qui frappe notre village et, au-delà, tout un territoire, car les autres déviations qui sont en cours d'études comme Bourdeilles, Bergerac - Couze, Sarlat, Campagne……etc   ont déjà (ou auront) les  mêmes problèmes et, la Dordogne est condamnée à l'immobilisme.   Quel bel avenir !!!!! 

  

Bien cordialement à vous, 

  

Serge PARRE 

Maire de Beynac-et-Cazenac 

Cher.es collègues, 

  

La commune que j’ai l’honneur d’administrer depuis le printemps dernier est en passe de devenir le symbole de la ruralité que l’on sacrifie sur l’autel d’intérêts privés. 

  

Le contournement de Beynac n’est pas une lubie. Il s’agit au contraire d’un projet reconnu d’utilité publique, d’un aménagement vital pour notre commune et pour le Périgord. Démolir les travaux entrepris constituerait une aberration non seulement écologique, mais aussi financière et démocratique. 

  

Parce qu’une poignée de châtelains, résidents secondaires de la vallée de la Dordogne, s’opposent à tout progrès, la population devrait continuer, à longueur d’année, de subir la pollution des gaz d’échappement, les affres d’un trafic inadapté à la traverse du bourg et de vivre avec le risque permanent d’accidents potentiellement dramatiques… 

  

Dimanche 13 septembre, à 9h30, l’association « J’aime Beynac et sa vallée » et la municipalité de Beynac organisent un grand rassemblement républicain, au cœur du bourg, afin de réaffirmer leur volonté de voir triompher le bon sens et l’intérêt général. 

  

Je vous remercie de vos témoignages de solidarité et j’espère vivement que vous serez présent.e.s à nos côtés, avec vos élus et vos administrés, pour dire non à l’injustice qui frappe notre village et, au-delà, tout un territoire, car les autres déviations qui sont en cours d'études comme Bourdeilles, Bergerac - Couze, Sarlat, Campagne……etc   ont déjà (ou auront) les  mêmes problèmes et, la Dordogne est condamnée à l'immobilisme.   Quel bel avenir !!!!! 

  

Bien cordialement à vous, 

  

Serge PARRE 

Maire de Beynac-et-Cazenac 

Cher.es collègues, 

  

La commune que j’ai l’honneur d’administrer depuis le printemps dernier est en passe de devenir le symbole de la ruralité que l’on sacrifie sur l’autel d’intérêts privés. 

  

Le contournement de Beynac n’est pas une lubie. Il s’agit au contraire d’un projet reconnu d’utilité publique, d’un aménagement vital pour notre commune et pour le Périgord. Démolir les travaux entrepris constituerait une aberration non seulement écologique, mais aussi financière et démocratique. 

  

Parce qu’une poignée de châtelains, résidents secondaires de la vallée de la Dordogne, s’opposent à tout progrès, la population devrait continuer, à longueur d’année, de subir la pollution des gaz d’échappement, les affres d’un trafic inadapté à la traverse du bourg et de vivre avec le risque permanent d’accidents potentiellement dramatiques… 

  

Dimanche 13 septembre, à 9h30, l’association « J’aime Beynac et sa vallée » et la municipalité de Beynac organisent un grand rassemblement républicain, au cœur du bourg, afin de réaffirmer leur volonté de voir triompher le bon sens et l’intérêt général. 

  

Je vous remercie de vos témoignages de solidarité et j’espère vivement que vous serez présent.e.s à nos côtés, avec vos élus et vos administrés, pour dire non à l’injustice qui frappe notre village et, au-delà, tout un territoire, car les autres déviations qui sont en cours d'études comme Bourdeilles, Bergerac - Couze, Sarlat, Campagne……etc   ont déjà (ou auront) les  mêmes problèmes et, la Dordogne est condamnée à l'immobilisme.   Quel bel avenir !!!!! 

  

Bien cordialement à vous, 

  

Serge PARRE 

Maire de Beynac-et-Cazenac 

Cher.es collègues, 

  

La commune que j’ai l’honneur d’administrer depuis le printemps dernier est en passe de devenir le symbole de la ruralité que l’on sacrifie sur l’autel d’intérêts privés. 

  

Le contournement de Beynac n’est pas une lubie. Il s’agit au contraire d’un projet reconnu d’utilité publique, d’un aménagement vital pour notre commune et pour le Périgord. Démolir les travaux entrepris constituerait une aberration non seulement écologique, mais aussi financière et démocratique. 

  

Parce qu’une poignée de châtelains, résidents secondaires de la vallée de la Dordogne, s’opposent à tout progrès, la population devrait continuer, à longueur d’année, de subir la pollution des gaz d’échappement, les affres d’un trafic inadapté à la traverse du bourg et de vivre avec le risque permanent d’accidents potentiellement dramatiques… 

  

Dimanche 13 septembre, à 9h30, l’association « J’aime Beynac et sa vallée » et la municipalité de Beynac organisent un grand rassemblement républicain, au cœur du bourg, afin de réaffirmer leur volonté de voir triompher le bon sens et l’intérêt général. 

  

Je vous remercie de vos témoignages de solidarité et j’espère vivement que vous serez présent.e.s à nos côtés, avec vos élus et vos administrés, pour dire non à l’injustice qui frappe notre village et, au-delà, tout un territoire, car les autres déviations qui sont en cours d'études comme Bourdeilles, Bergerac - Couze, Sarlat, Campagne……etc   ont déjà (ou auront) les  mêmes problèmes et, la Dordogne est condamnée à l'immobilisme.   Quel bel avenir !!!!! 

  

Bien cordialement à vous, 

  

Serge PARRE 

Maire de Beynac-et-Cazenac 

Cher.es collègues, 

  

La commune que j’ai l’honneur d’administrer depuis le printemps dernier est en passe de devenir le symbole de la ruralité que l’on sacrifie sur l’autel d’intérêts privés. 

  

Le contournement de Beynac n’est pas une lubie. Il s’agit au contraire d’un projet reconnu d’utilité publique, d’un aménagement vital pour notre commune et pour le Périgord. Démolir les travaux entrepris constituerait une aberration non seulement écologique, mais aussi financière et démocratique. 

  

Parce qu’une poignée de châtelains, résidents secondaires de la vallée de la Dordogne, s’opposent à tout progrès, la population devrait continuer, à longueur d’année, de subir la pollution des gaz d’échappement, les affres d’un trafic inadapté à la traverse du bourg et de vivre avec le risque permanent d’accidents potentiellement dramatiques… 

  

Dimanche 13 septembre, à 9h30, l’association « J’aime Beynac et sa vallée » et la municipalité de Beynac organisent un grand rassemblement républicain, au cœur du bourg, afin de réaffirmer leur volonté de voir triompher le bon sens et l’intérêt général. 

  

Je vous remercie de vos témoignages de solidarité et j’espère vivement que vous serez présent.e.s à nos côtés, avec vos élus et vos administrés, pour dire non à l’injustice qui frappe notre village et, au-delà, tout un territoire, car les autres déviations qui sont en cours d'études comme Bourdeilles, Bergerac - Couze, Sarlat, Campagne……etc   ont déjà (ou auront) les  mêmes problèmes et, la Dordogne est condamnée à l'immobilisme.   Quel bel avenir !!!!! 

  

Bien cordialement à vous, 

  

Serge PARRE 

Maire de Beynac-et-Cazenac 

Cher.es collègues, 

  

La commune que j’ai l’honneur d’administrer depuis le printemps dernier est en passe de devenir le symbole de la ruralité que l’on sacrifie sur l’autel d’intérêts privés. 

  

Le contournement de Beynac n’est pas une lubie. Il s’agit au contraire d’un projet reconnu d’utilité publique, d’un aménagement vital pour notre commune et pour le Périgord. Démolir les travaux entrepris constituerait une aberration non seulement écologique, mais aussi financière et démocratique. 

  

Parce qu’une poignée de châtelains, résidents secondaires de la vallée de la Dordogne, s’opposent à tout progrès, la population devrait continuer, à longueur d’année, de subir la pollution des gaz d’échappement, les affres d’un trafic inadapté à la traverse du bourg et de vivre avec le risque permanent d’accidents potentiellement dramatiques… 

  

Dimanche 13 septembre, à 9h30, l’association « J’aime Beynac et sa vallée » et la municipalité de Beynac organisent un grand rassemblement républicain, au cœur du bourg, afin de réaffirmer leur volonté de voir triompher le bon sens et l’intérêt général. 

  

Je vous remercie de vos témoignages de solidarité et j’espère vivement que vous serez présent.e.s à nos côtés, avec vos élus et vos administrés, pour dire non à l’injustice qui frappe notre village et, au-delà, tout un territoire, car les autres déviations qui sont en cours d'études comme Bourdeilles, Bergerac - Couze, Sarlat, Campagne……etc   ont déjà (ou auront) les  mêmes problèmes et, la Dordogne est condamnée à l'immobilisme.   Quel bel avenir !!!!! 

  

Bien cordialement à vous, 

  

Serge PARRE 

Maire de Beynac-et-Cazenac 

Cher.es collègues, 

  

La commune que j’ai l’honneur d’administrer depuis le printemps dernier est en passe de devenir le symbole de la ruralité que l’on sacrifie sur l’autel d’intérêts privés. 

  

Le contournement de Beynac n’est pas une lubie. Il s’agit au contraire d’un projet reconnu d’utilité publique, d’un aménagement vital pour notre commune et pour le Périgord. Démolir les travaux entrepris constituerait une aberration non seulement écologique, mais aussi financière et démocratique. 

  

Parce qu’une poignée de châtelains, résidents secondaires de la vallée de la Dordogne, s’opposent à tout progrès, la population devrait continuer, à longueur d’année, de subir la pollution des gaz d’échappement, les affres d’un trafic inadapté à la traverse du bourg et de vivre avec le risque permanent d’accidents potentiellement dramatiques… 

  

Dimanche 13 septembre, à 9h30, l’association « J’aime Beynac et sa vallée » et la municipalité de Beynac organisent un grand rassemblement républicain, au cœur du bourg, afin de réaffirmer leur volonté de voir triompher le bon sens et l’intérêt général. 

  

Je vous remercie de vos témoignages de solidarité et j’espère vivement que vous serez présent.e.s à nos côtés, avec vos élus et vos administrés, pour dire non à l’injustice qui frappe notre village et, au-delà, tout un territoire, car les autres déviations qui sont en cours d'études comme Bourdeilles, Bergerac - Couze, Sarlat, Campagne……etc   ont déjà (ou auront) les  mêmes problèmes et, la Dordogne est condamnée à l'immobilisme.   Quel bel avenir !!!!! 

  

Bien cordialement à vous, 

  

Serge PARRE 

Maire de Beynac-et-Cazenac 

Cher.es collègues, 

  

La commune que j’ai l’honneur d’administrer depuis le printemps dernier est en passe de devenir le symbole de la ruralité que l’on sacrifie sur l’autel d’intérêts privés. 

  

Le contournement de Beynac n’est pas une lubie. Il s’agit au contraire d’un projet reconnu d’utilité publique, d’un aménagement vital pour notre commune et pour le Périgord. Démolir les travaux entrepris constituerait une aberration non seulement écologique, mais aussi financière et démocratique. 

  

Parce qu’une poignée de châtelains, résidents secondaires de la vallée de la Dordogne, s’opposent à tout progrès, la population devrait continuer, à longueur d’année, de subir la pollution des gaz d’échappement, les affres d’un trafic inadapté à la traverse du bourg et de vivre avec le risque permanent d’accidents potentiellement dramatiques… 

  

Dimanche 13 septembre, à 9h30, l’association « J’aime Beynac et sa vallée » et la municipalité de Beynac organisent un grand rassemblement républicain, au cœur du bourg, afin de réaffirmer leur volonté de voir triompher le bon sens et l’intérêt général. 

  

Je vous remercie de vos témoignages de solidarité et j’espère vivement que vous serez présent.e.s à nos côtés, avec vos élus et vos administrés, pour dire non à l’injustice qui frappe notre village et, au-delà, tout un territoire, car les autres déviations qui sont en cours d'études comme Bourdeilles, Bergerac - Couze, Sarlat, Campagne……etc   ont déjà (ou auront) les  mêmes problèmes et, la Dordogne est condamnée à l'immobilisme.   Quel bel avenir !!!!! 

  

Bien cordialement à vous, 

  

Serge PARRE 

Maire de Beynac-et-Cazenac 

Cher.es collègues, 

  

La commune que j’ai l’honneur d’administrer depuis le printemps dernier est en passe de devenir le symbole de la ruralité que l’on sacrifie sur l’autel d’intérêts privés. 

  

Le contournement de Beynac n’est pas une lubie. Il s’agit au contraire d’un projet reconnu d’utilité publique, d’un aménagement vital pour notre commune et pour le Périgord. Démolir les travaux entrepris constituerait une aberration non seulement écologique, mais aussi financière et démocratique. 

  

Parce qu’une poignée de châtelains, résidents secondaires de la vallée de la Dordogne, s’opposent à tout progrès, la population devrait continuer, à longueur d’année, de subir la pollution des gaz d’échappement, les affres d’un trafic inadapté à la traverse du bourg et de vivre avec le risque permanent d’accidents potentiellement dramatiques… 

  

Dimanche 13 septembre, à 9h30, l’association « J’aime Beynac et sa vallée » et la municipalité de Beynac organisent un grand rassemblement républicain, au cœur du bourg, afin de réaffirmer leur volonté de voir triompher le bon sens et l’intérêt général. 

  

Je vous remercie de vos témoignages de solidarité et j’espère vivement que vous serez présent.e.s à nos côtés, avec vos élus et vos administrés, pour dire non à l’injustice qui frappe notre village et, au-delà, tout un territoire, car les autres déviations qui sont en cours d'études comme Bourdeilles, Bergerac - Couze, Sarlat, Campagne……etc   ont déjà (ou auront) les  mêmes problèmes et, la Dordogne est condamnée à l'immobilisme.   Quel bel avenir !!!!! 

  

Bien cordialement à vous, 

  

Serge PARRE 

Maire de Beynac-et-Cazenac 

Cher.es collègues, 

  

La commune que j’ai l’honneur d’administrer depuis le printemps dernier est en passe de devenir le symbole de la ruralité que l’on sacrifie sur l’autel d’intérêts privés. 

  

Le contournement de Beynac n’est pas une lubie. Il s’agit au contraire d’un projet reconnu d’utilité publique, d’un aménagement vital pour notre commune et pour le Périgord. Démolir les travaux entrepris constituerait une aberration non seulement écologique, mais aussi financière et démocratique. 

  

Parce qu’une poignée de châtelains, résidents secondaires de la vallée de la Dordogne, s’opposent à tout progrès, la population devrait continuer, à longueur d’année, de subir la pollution des gaz d’échappement, les affres d’un trafic inadapté à la traverse du bourg et de vivre avec le risque permanent d’accidents potentiellement dramatiques… 

  

Dimanche 13 septembre, à 9h30, l’association « J’aime Beynac et sa vallée » et la municipalité de Beynac organisent un grand rassemblement républicain, au cœur du bourg, afin de réaffirmer leur volonté de voir triompher le bon sens et l’intérêt général. 

  

Je vous remercie de vos témoignages de solidarité et j’espère vivement que vous serez présent.e.s à nos côtés, avec vos élus et vos administrés, pour dire non à l’injustice qui frappe notre village et, au-delà, tout un territoire, car les autres déviations qui sont en cours d'études comme Bourdeilles, Bergerac - Couze, Sarlat, Campagne……etc   ont déjà (ou auront) les  mêmes problèmes et, la Dordogne est condamnée à l'immobilisme.   Quel bel avenir !!!!! 

  

Bien cordialement à vous, 

  

Serge PARRE 

Maire de Beynac-et-Cazenac 

Cher.es collègues, 

  

La commune que j’ai l’honneur d’administrer depuis le printemps dernier est en passe de devenir le symbole de la ruralité que l’on sacrifie sur l’autel d’intérêts privés. 

  

Le contournement de Beynac n’est pas une lubie. Il s’agit au contraire d’un projet reconnu d’utilité publique, d’un aménagement vital pour notre commune et pour le Périgord. Démolir les travaux entrepris constituerait une aberration non seulement écologique, mais aussi financière et démocratique. 

  

Parce qu’une poignée de châtelains, résidents secondaires de la vallée de la Dordogne, s’opposent à tout progrès, la population devrait continuer, à longueur d’année, de subir la pollution des gaz d’échappement, les affres d’un trafic inadapté à la traverse du bourg et de vivre avec le risque permanent d’accidents potentiellement dramatiques… 

  

Dimanche 13 septembre, à 9h30, l’association « J’aime Beynac et sa vallée » et la municipalité de Beynac organisent un grand rassemblement républicain, au cœur du bourg, afin de réaffirmer leur volonté de voir triompher le bon sens et l’intérêt général. 

  

Je vous remercie de vos témoignages de solidarité et j’espère vivement que vous serez présent.e.s à nos côtés, avec vos élus et vos administrés, pour dire non à l’injustice qui frappe notre village et, au-delà, tout un territoire, car les autres déviations qui sont en cours d'études comme Bourdeilles, Bergerac - Couze, Sarlat, Campagne……etc   ont déjà (ou auront) les  mêmes problèmes et, la Dordogne est condamnée à l'immobilisme.   Quel bel avenir !!!!! 

  

Bien cordialement à vous, 

  

Serge PARRE 

Maire de Beynac-et-Cazenac 

Cher.es collègues, 

  

La commune que j’ai l’honneur d’administrer depuis le printemps dernier est en passe de devenir le symbole de la ruralité que l’on sacrifie sur l’autel d’intérêts privés. 

  

Le contournement de Beynac n’est pas une lubie. Il s’agit au contraire d’un projet reconnu d’utilité publique, d’un aménagement vital pour notre commune et pour le Périgord. Démolir les travaux entrepris constituerait une aberration non seulement écologique, mais aussi financière et démocratique. 

  

Parce qu’une poignée de châtelains, résidents secondaires de la vallée de la Dordogne, s’opposent à tout progrès, la population devrait continuer, à longueur d’année, de subir la pollution des gaz d’échappement, les affres d’un trafic inadapté à la traverse du bourg et de vivre avec le risque permanent d’accidents potentiellement dramatiques… 

  

Dimanche 13 septembre, à 9h30, l’association « J’aime Beynac et sa vallée » et la municipalité de Beynac organisent un grand rassemblement républicain, au cœur du bourg, afin de réaffirmer leur volonté de voir triompher le bon sens et l’intérêt général. 

  

Je vous remercie de vos témoignages de solidarité et j’espère vivement que vous serez présent.e.s à nos côtés, avec vos élus et vos administrés, pour dire non à l’injustice qui frappe notre village et, au-delà, tout un territoire, car les autres déviations qui sont en cours d'études comme Bourdeilles, Bergerac - Couze, Sarlat, Campagne……etc   ont déjà (ou auront) les  mêmes problèmes et, la Dordogne est condamnée à l'immobilisme.   Quel bel avenir !!!!! 

  

Bien cordialement à vous, 

  

Serge PARRE 

Maire de Beynac-et-Cazenac 

Cher.es collègues, 

  

La commune que j’ai l’honneur d’administrer depuis le printemps dernier est en passe de devenir le symbole de la ruralité que l’on sacrifie sur l’autel d’intérêts privés. 

  

Le contournement de Beynac n’est pas une lubie. Il s’agit au contraire d’un projet reconnu d’utilité publique, d’un aménagement vital pour notre commune et pour le Périgord. Démolir les travaux entrepris constituerait une aberration non seulement écologique, mais aussi financière et démocratique. 

  

Parce qu’une poignée de châtelains, résidents secondaires de la vallée de la Dordogne, s’opposent à tout progrès, la population devrait continuer, à longueur d’année, de subir la pollution des gaz d’échappement, les affres d’un trafic inadapté à la traverse du bourg et de vivre avec le risque permanent d’accidents potentiellement dramatiques… 

  

Dimanche 13 septembre, à 9h30, l’association « J’aime Beynac et sa vallée » et la municipalité de Beynac organisent un grand rassemblement républicain, au cœur du bourg, afin de réaffirmer leur volonté de voir triompher le bon sens et l’intérêt général. 

  

Je vous remercie de vos témoignages de solidarité et j’espère vivement que vous serez présent.e.s à nos côtés, avec vos élus et vos administrés, pour dire non à l’injustice qui frappe notre village et, au-delà, tout un territoire, car les autres déviations qui sont en cours d'études comme Bourdeilles, Bergerac - Couze, Sarlat, Campagne……etc   ont déjà (ou auront) les  mêmes problèmes et, la Dordogne est condamnée à l'immobilisme.   Quel bel avenir !!!!! 

  

Bien cordialement à vous, 

  

Serge PARRE 

Maire de Beynac-et-Cazenac 

Cher.es collègues, 

  

La commune que j’ai l’honneur d’administrer depuis le printemps dernier est en passe de devenir le symbole de la ruralité que l’on sacrifie sur l’autel d’intérêts privés. 

  

Le contournement de Beynac n’est pas une lubie. Il s’agit au contraire d’un projet reconnu d’utilité publique, d’un aménagement vital pour notre commune et pour le Périgord. Démolir les travaux entrepris constituerait une aberration non seulement écologique, mais aussi financière et démocratique. 

  

Parce qu’une poignée de châtelains, résidents secondaires de la vallée de la Dordogne, s’opposent à tout progrès, la population devrait continuer, à longueur d’année, de subir la pollution des gaz d’échappement, les affres d’un trafic inadapté à la traverse du bourg et de vivre avec le risque permanent d’accidents potentiellement dramatiques… 

  

Dimanche 13 septembre, à 9h30, l’association « J’aime Beynac et sa vallée » et la municipalité de Beynac organisent un grand rassemblement républicain, au cœur du bourg, afin de réaffirmer leur volonté de voir triompher le bon sens et l’intérêt général. 

  

Je vous remercie de vos témoignages de solidarité et j’espère vivement que vous serez présent.e.s à nos côtés, avec vos élus et vos administrés, pour dire non à l’injustice qui frappe notre village et, au-delà, tout un territoire, car les autres déviations qui sont en cours d'études comme Bourdeilles, Bergerac - Couze, Sarlat, Campagne……etc   ont déjà (ou auront) les  mêmes problèmes et, la Dordogne est condamnée à l'immobilisme.   Quel bel avenir !!!!! 

  

Bien cordialement à vous, 

  

Serge PARRE 

Maire de Beynac-et-Cazenac 

Cher.es collègues, 

  

La commune que j’ai l’honneur d’administrer depuis le printemps dernier est en passe de devenir le symbole de la ruralité que l’on sacrifie sur l’autel d’intérêts privés. 

  

Le contournement de Beynac n’est pas une lubie. Il s’agit au contraire d’un projet reconnu d’utilité publique, d’un aménagement vital pour notre commune et pour le Périgord. Démolir les travaux entrepris constituerait une aberration non seulement écologique, mais aussi financière et démocratique. 

  

Parce qu’une poignée de châtelains, résidents secondaires de la vallée de la Dordogne, s’opposent à tout progrès, la population devrait continuer, à longueur d’année, de subir la pollution des gaz d’échappement, les affres d’un trafic inadapté à la traverse du bourg et de vivre avec le risque permanent d’accidents potentiellement dramatiques… 

  

Dimanche 13 septembre, à 9h30, l’association « J’aime Beynac et sa vallée » et la municipalité de Beynac organisent un grand rassemblement républicain, au cœur du bourg, afin de réaffirmer leur volonté de voir triompher le bon sens et l’intérêt général. 

  

Je vous remercie de vos témoignages de solidarité et j’espère vivement que vous serez présent.e.s à nos côtés, avec vos élus et vos administrés, pour dire non à l’injustice qui frappe notre village et, au-delà, tout un territoire, car les autres déviations qui sont en cours d'études comme Bourdeilles, Bergerac - Couze, Sarlat, Campagne……etc   ont déjà (ou auront) les  mêmes problèmes et, la Dordogne est condamnée à l'immobilisme.   Quel bel avenir !!!!! 

  

Bien cordialement à vous, 

  

Serge PARRE 

Maire de Beynac-et-Cazenac 

Cher.es collègues, 

  

La commune que j’ai l’honneur d’administrer depuis le printemps dernier est en passe de devenir le symbole de la ruralité que l’on sacrifie sur l’autel d’intérêts privés. 

  

Le contournement de Beynac n’est pas une lubie. Il s’agit au contraire d’un projet reconnu d’utilité publique, d’un aménagement vital pour notre commune et pour le Périgord. Démolir les travaux entrepris constituerait une aberration non seulement écologique, mais aussi financière et démocratique. 

  

Parce qu’une poignée de châtelains, résidents secondaires de la vallée de la Dordogne, s’opposent à tout progrès, la population devrait continuer, à longueur d’année, de subir la pollution des gaz d’échappement, les affres d’un trafic inadapté à la traverse du bourg et de vivre avec le risque permanent d’accidents potentiellement dramatiques… 

  

Dimanche 13 septembre, à 9h30, l’association « J’aime Beynac et sa vallée » et la municipalité de Beynac organisent un grand rassemblement républicain, au cœur du bourg, afin de réaffirmer leur volonté de voir triompher le bon sens et l’intérêt général. 

  

Je vous remercie de vos témoignages de solidarité et j’espère vivement que vous serez présent.e.s à nos côtés, avec vos élus et vos administrés, pour dire non à l’injustice qui frappe notre village et, au-delà, tout un territoire, car les autres déviations qui sont en cours d'études comme Bourdeilles, Bergerac - Couze, Sarlat, Campagne……etc   ont déjà (ou auront) les  mêmes problèmes et, la Dordogne est condamnée à l'immobilisme.   Quel bel avenir !!!!! 

  

Bien cordialement à vous, 

  

Serge PARRE 

Maire de Beynac-et-Cazenac 

Cher.es collègues, 

  

La commune que j’ai l’honneur d’administrer depuis le printemps dernier est en passe de devenir le symbole de la ruralité que l’on sacrifie sur l’autel d’intérêts privés. 

  

Le contournement de Beynac n’est pas une lubie. Il s’agit au contraire d’un projet reconnu d’utilité publique, d’un aménagement vital pour notre commune et pour le Périgord. Démolir les travaux entrepris constituerait une aberration non seulement écologique, mais aussi financière et démocratique. 

  

Parce qu’une poignée de châtelains, résidents secondaires de la vallée de la Dordogne, s’opposent à tout progrès, la population devrait continuer, à longueur d’année, de subir la pollution des gaz d’échappement, les affres d’un trafic inadapté à la traverse du bourg et de vivre avec le risque permanent d’accidents potentiellement dramatiques… 

  

Dimanche 13 septembre, à 9h30, l’association « J’aime Beynac et sa vallée » et la municipalité de Beynac organisent un grand rassemblement républicain, au cœur du bourg, afin de réaffirmer leur volonté de voir triompher le bon sens et l’intérêt général. 

  

Je vous remercie de vos témoignages de solidarité et j’espère vivement que vous serez présent.e.s à nos côtés, avec vos élus et vos administrés, pour dire non à l’injustice qui frappe notre village et, au-delà, tout un territoire, car les autres déviations qui sont en cours d'études comme Bourdeilles, Bergerac - Couze, Sarlat, Campagne……etc   ont déjà (ou auront) les  mêmes problèmes et, la Dordogne est condamnée à l'immobilisme.   Quel bel avenir !!!!! 

  

Bien cordialement à vous, 

  

Serge PARRE 

Maire de Beynac-et-Cazenac 

Cher.es collègues, 

  

La commune que j’ai l’honneur d’administrer depuis le printemps dernier est en passe de devenir le symbole de la ruralité que l’on sacrifie sur l’autel d’intérêts privés. 

  

Le contournement de Beynac n’est pas une lubie. Il s’agit au contraire d’un projet reconnu d’utilité publique, d’un aménagement vital pour notre commune et pour le Périgord. Démolir les travaux entrepris constituerait une aberration non seulement écologique, mais aussi financière et démocratique. 

  

Parce qu’une poignée de châtelains, résidents secondaires de la vallée de la Dordogne, s’opposent à tout progrès, la population devrait continuer, à longueur d’année, de subir la pollution des gaz d’échappement, les affres d’un trafic inadapté à la traverse du bourg et de vivre avec le risque permanent d’accidents potentiellement dramatiques… 

  

Dimanche 13 septembre, à 9h30, l’association « J’aime Beynac et sa vallée » et la municipalité de Beynac organisent un grand rassemblement républicain, au cœur du bourg, afin de réaffirmer leur volonté de voir triompher le bon sens et l’intérêt général. 

  

Je vous remercie de vos témoignages de solidarité et j’espère vivement que vous serez présent.e.s à nos côtés, avec vos élus et vos administrés, pour dire non à l’injustice qui frappe notre village et, au-delà, tout un territoire, car les autres déviations qui sont en cours d'études comme Bourdeilles, Bergerac - Couze, Sarlat, Campagne……etc   ont déjà (ou auront) les  mêmes problèmes et, la Dordogne est condamnée à l'immobilisme.   Quel bel avenir !!!!! 

  

Bien cordialement à vous, 

  

Serge PARRE 

Maire de Beynac-et-Cazenac 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire